Un projet de Monotype des pertuis est à l’étude

Publié le 3 janvier 2014

Un petit voilier de facture traditionnelle va voir le jour au cours de l’an prochain dans les pertuis charentais. Des monotypes existent sur des plans d’eau comme la baie de Morlaix, le golfe du Morbihan ou le bassin d’Arcachon. Ici, dans les pertuis, cela manque.

 

L’association Patrimoine Navigant en Charente Maritime basée à Royan est un collectif rassemblant une vingtaine d’associations ainsi que des propriétaires privés qui naviguent sur des bateaux traditionnels et au moins 200 sympathisants. PNCM compte environ 80 bateaux qui animent des manifestations de voile traditionnelle comme la Remontée de la Seudre tous les ans en aout, ou participe aux grands rassemblements nationaux comme la Semaine du Golfe du Morbihan tous les ans en mai. Depuis 2003 l’association coordonne le calendrier des manifestations de bateaux traditionnels dans la région, des Sables d’Olonne jusqu’au Pays basque. Jean-François Garenne, patron du voilier Lola of Skagen basé à Saint-Denis d’Oléron est porte parole du projet, « le manque d’un monotype des pertuis charentais est flagrant, déclare t-il, la navigation traditionnelle est très présente sur notre plan d’eau mais Il faudrait un petit bateau susceptible, par son esthétique, sa conception, son gréement, de s’intégrer aux paysages maritimes du littoral charentais et plaire à un public aimant la voile traditionnelle ». L’idée à peine lancée, il se crée un enthousiasme pour ce nouveau bateau tant au niveau du public qu’au niveau des chantiers depuis son lancement au salon nautique de Paris. Le concept est facile à comprendre, proposer un voilier simple, utilisable pour la randonnée et la promenade, mais aussi performant pour participer à des régates conviviales. Un bateau accessible au plus grand nombre, d’un budget restreint, tant pour la construction que pour l’entretien.

Guépards 2

 À l’instar de ces Guépards du golfe du Morbihan, les pertuis auront leur Monotype. © SM

Un projet dont le cahier des charges existe déjà

Sur le papier le projet est avenant. Le cahier des charges qui a été transmis à quatre architectes consultants propose donc un voilier simple de 17 pieds (comme 17 le n° du département), soit environ 5,20 mètres, pas plus de 300 kg et d’une mise en œuvre très facile. « Nous allons faire en sorte que la préparation du bateau et sa mise à l’eau ne prenne pas plus de cinq minutes, explique Jean-François Garenne, la conception sera compliquée mais c’est pour mieux simplifier l’utilisation. Chaque point sera étudié sur les plans, la facilité à mâter, la possibilité d’échouer, la mise à l’eau avec une remorque adaptée, nous pensons aussi au stockage du bateau, sous taud dans un jardin, le rangement des espars* ». D’autres idées sont dans l’air comme l’utilisation du bois comme matériau de construction, l’insubmersibilité et le cockpit auto-videur. L’association PNCM a lancé le projet avec des architectes mais chacun peut participer à la conception et proposer des idées, le cahier des charges est disponible sur son site internet**.

 

 

Photo by Best DSC!

 Photo © SM

Un premier bateau pour 2014 ?

Un calendrier a été mis en place pour l’avancement du programme. Si les avant projets sont attendus au plus tard le 22 janvier, la décision du plan choisi sera communiquée le 14 février aux participants et les plans seront disponibles le 31 mars. S’en suivra une période de construction d’un prototype par une équipe de bénévoles de PNCM jusqu’en août, les premiers essais en septembre et la présentation publique au Village Bois du Grand Pavois 2014. « Il est possible qu’au cours de la construction les plans évoluent, indique Jean-François Garenne, mais dès que nous seront satisfait du prototype, que nous serons sûrs que toutes nos idées ont été mises en œuvre et à l’épreuve, les plans seront déposés et les caractéristiques du Monotype des pertuis seront précisées dans une jauge ».

Le financement du prototype sera assuré par les fonds propres mais limités de PNCM. Le collectif fera aussi appel aux dons et souscriptions avec possibilité de déduction en cas d’achat des plans, ainsi qu’a des subventions des collectivités territoriales. C’est un joli projet que voilà, à l’instar des Caravelles de la baie de Morlaix, des Guépards du golfe du Morbihan ou des Monotypes du bassin d’Arcachon, le littoral charentais va enfin avoir son Monotype des pertuis.

* Les éléments du gréement

** www.pncm.fr

Une Réponse à “Un projet de Monotype des pertuis est à l’étude”

  1. jean-francois renault dit :

    pour info le monotype des pertuis sera inauguré le dimanche 30 novembre au port de Marennes (la cayenne) à 10h le matin.

Laisser un commentaire