Non la bière n’est pas un naufrage !

Publié le 20 juin 2014

Visite de la Brasserie des Naufrageurs

Située en plein champs, aux Landes entre Saint-Pierre et Saint-Georges, la brasserie de Jean-Luc Métayer existe depuis 19 ans. Le brasseur, agriculteur et ex-apiculteur, diplômé universitaire et du Conservatoire National des Arts et Métiers, décide de créer sa brasserie après une rencontre surprenante. C’est à Aubeterre-sur-Dronne, à la limite de Charente et Dordogne, qu’il visite un jour la plus petite brasserie de France. Là, un archéologue canadien brasse dans sa cuisine des bières improbables dont il remplit des bouteilles de récupération. Le liquide élaboré à l’anglaise est agrémenté de macérations de carottes râpées ou de poire.

“Savoir faire“

« Sur mon exploitation je me suis mis à cultiver de l’orge, explique Jean-Luc Métayer, orge verte que je mets à fermenter dans de l’eau semi filtrée pour la transformer en malt auquel un ou deux pourcent de houblon sont ajoutés pour les arômes, puis je brasse le tout dans une grande cuve chauffée ». Le liquide passe par deux fermentations à chaud et à froid avant de pouvoir s’appeler bière. Elle est conservée plusieurs semaines en cuve afin de faire mûrir son goût et son bouquet. C’est l’habileté du brasseur qui donne sa spécificité à la bière. Le résidu de malt appelé “drêche“ très énergétique sert à nourrir son bétail dont deux superbes vaches des Highlands (Écosse). Jean-Luc Métayer est un autodidacte de la brasserie, mais il existe une formation de brasseurs à l’université de La Rochelle qui se nomme “La science infuse“. En France, 700 petits brasseur sont installés dont sept en Charente-Maritime.

Bière des naufrageurs

Jean-Luc Métayer, un joyeux brasseur

Une brasserie pittoresque

Bon an, mal an, la Brasserie des Naufrageurs produit 700 à 800 hectolitres de bière déclinée en vingt produits différents. Les plus classiques, blondes, blanches et ambrées, des typées noires et poivre noir à l’infusion de poivre, puis quelques originales, caramel à la fleur de sel, gingembre, mélilot, chanvre fruitées… La bière des Naufrageurs est présente dans une centaine d’établissements oléronais ainsi que dans la grande distribution.

Laisser un commentaire