Le prototype du monotype des pertuis à l’essai

Publié le 5 décembre 2014

Une centaine de personnes est venue assister, au petit port de la Cayenne de Marennes, à la mise à l’eau de ce petit bateau tant attendu. Le projet qui date d’un an exactement navigue sans embruns mais n’est pas encore à bon port.

Jean-François Garry l’architecte peut être fier. Lui qui a dû coller au plus près au cahier des charges de PNCM* voit enfin le prototype du monotype des pertuis devant lui ce dimanche 30 novembre à la Cayenne. Sorti des mains de son constructeur, Alain Goetz patron de chantier naval à la retraite, le petit voilier intéresse tout de suite par l’originalité de ses lignes. Sur l’eau on reconnaît bien un bateau local inspiré des lasses et des sloop des pertuis mais avec des lignes modernes comme ce double bouchain qui nait rapidement derrière une étrave droite et pincée.

Monotype 2

Pas plus de cinq minutes sont necessaires à la mise en œuvre. © S.M.

Jean François Garenne porte parole du projet l’affirme, « quand nous avons établi le cahier des charges et établi les critères esthétiques, nous ignorions à PNCM quelle forme prendrait notre idée et nous découvrons aujourd’hui à quel point c’est une réussite ». L’architecte, dont le crédo est de favoriser la plaisance populaire, peut se targuer d’avoir réussi un bateau destiné à la régate familiale, la promenade et le camping. « Ce futur monotype doit servir de promotion à PNCM, explique Jean-François Garenne, et nous allons avoir besoin de compétences diverses pour écrire une jauge, créer une association de classe, faire la mise au point du voilier mais aussi adhérer au développement durable en choisissant des bois de pays et des résines aqueuses puis définir un budget de construction ».

Monotype 3

La mise à l’eau est possible à une seule personne. © S.M.

Les plans qui appartiennent désormais à PNCM seront disponibles à la vente avec les gabarits de découpe pour la construction amateur et une aide technique pourra être apportée a ceux qui en auraient besoin. Mais dans l’immédiat il va falloir régler quelques problèmes techniques pour faire baisser les coûts de construction. Le Cercle Nautique de Fouras dont fait partie l’architecte pourrait être le premier à en construire un, « ce monotype fera un excellent bateau de club, déclare t-il, motiver les adhérents à la construction pour ensuite naviguer dessus est tout à fait dans l’esprit de ce voilier ». Bien sûr chaque particulier n’a pas forcément les compétences pour construire le bateau dans son garage mais ce ne sont pas les chantiers qui manquent dans la région. Verrons-nous bientôt quelques dizaines de monotypes dans nos pertuis ?

Monotype 1

Le prototype du monotype des pertuis présage d’une belle série de voiliers. © S.M.

Le monotype des pertuis

Homologué pour quatre personnes c’est un voilier gréé au tiers construit en contreplaqué de 17 pieds de long avec 17 m2 de surface de voile au près comme 17 le département. Il sera possible de lui ajouter un spi asymétrique sur bout dehors rétractable. La coque est a double bouchain, un ballast central de 200 litres est intégré pour la stabilité dans un usage non sportif. L’objectif d’une mise en œuvre en 5 minutes est possible avec un mât qui bascule tout en permettant de conserver les voiles à poste.

Laisser un commentaire